édito de capucine

La condition des champignons.

On aurait pu se retrouver autour d'un café

D'un verre d'un chocolat ou d'un thé 

On aurait pu partir en villégiature

Cherchant les champignons en pleine nature 

On aurait fait une grande tablée 

Tous ensemble accoudés 

On aurait pu parler de nos amours

Avec franchise avec peine avec humour 

On aurait pu danser ou jouer ou les deux

Oubliant le trouble quotidien peu à peu 

On aurait refait le monde après trois verres de vin 

Réanimant tous nos rêves enfantins

On aurait pu chanter nos rêves de lendemain

En écoutant en boucle les mêmes refrains

On aurait dû se rencontrer et discuter 

Main dans la main penser et avancer 


 

On aurait dû accueillir de nouveaux artistes 

Lors d'un événement chaleureux et joyeux

On aurait pu, on aurait dû, on aurait fait

Tant d'impossibilités qu'on regrette amèrement

On doit se résigner à leur souhaiter la bienvenue

Dans un texte rempli de rêves 

Éteints par une pluie désespérante de conditionnels.