coq licot

Six heure, la basse court se réveille

les oiseaux gazouillent

le coq chante

le village se réveille.

 

Les fleurs s’ouvrent

Le coquelicot, rouge écarlate se met à saigner

Pour une nouvelle journée

Piétiné, effleuré

Le vent et les passants il va supporter

 

Les pétales ouverts

Les gynécées s’émerveillent

Reflétant la lumière du soleil

 

Le pollen des étamines

Prêt à s’envoler

Afin de créer à nouveau

Des petits coquelicots

© Eléonore Chambert-Loir & Capucine Laroche