l'encrier d'ambre

Dimanche

C’était un dimanche,

 

Comme ce poète dont la brise marine caresse la peau.

Il s’écrit, fulgurant :

 

« Dieu existe, puisque je le sens.

 

Et nos cœurs, qui ne sont en fait que des amas de terre, sourds au chantage de l’ange, doutent encore par lassitude.

Moi seul – et les amants, peut-être, lorsqu’ils se touchent –

Déborde de certitude. »

@eloishh.m