l'encrier de capucine

Au petit matin un groupe d’enfants joue

Au chat perché dans une cour d’école

 

Le ciel brumeux si haut là-haut tout en haut

 

Un orage va éclater détonnant son canon traçant

Une vive éphémère éclatante tranchante lumière

Ensanglantant le bitume et l'herbe mouillée

 

Je regarde je t’entends je fredonne

Rythmes endiablés enchantés au son des pluies mélodieuses

 

Les cieux étourdissants déclenchent une danse frénétique

Les enfants hypnotisent la foule de leurs pas délirants

 

Le son merveilleusement jazzy des klaxons

S’ajoutent à la difficile mélodie terrestre

 

La partition se complique

Le ciel galère

Le rock relaye le blues

Éphémère éclatante lumière

Intensité frivole

Virevoltante dans mon âme d’enfant perdu

Esprit joyeux

 

Trésor coloré qui renaît

Comme un refrain que l’on connaît par cœur

Comptine qui fait le tour du monde

Complainte sifflante

Qu’on finit par ignorer

 

Reflet d’un quotidien aussi tranchant

 

Même l’innocent est conscient

Qu'au chat perché

Il n’y a qu’un gagnant

Les autres sont perdants